Le projet

Et si on allait LAO…
Avant c’était une prairie, c’est un lieu où l’on partage, un site attractif : on est en bord de Maine, face au château, à côté du théâtre Le Quai.

DOUCEUR ANGEVINE, TOUT ICI LE MURMURE :
UN LIEU PAR DES ANGEVINS, POUR DES ANGEVINS

Cette prairie est inscrite dans les mémoires angevines. Nous la soulevons juste un peu pour qu’elle se mette à la hauteur du bout du monde. Elle prolonge la coulée verte et chemine vers le parc de Balzac.

DOUCEUR ANGEVINE :
SE RETROUVER AUTOUR D’UN VERRE, D’UN PETIT PLAT

Sous cette prairie, un lieu dédié à la gastronomie : marché couvert, food-court, École de gastronomie et des spiritueux… Il y en a pour tous : amateurs, passionnés, professionnels et curieux ; pour tous les goûts de la cuisine angevine aux saveurs lointaines ; pour tous les moments, du repas sur le pouce au dîner qui s’éternise.

DOUCEUR ANGEVINE : MINÉRALITÉ ET VÉGÉTAL

Ce roc s’inspire de la nature et fonctionne en symbiose avec le site. Sa peau claire de terres cuites émaillées reflète les feuillages environnants, les silhouettes qui passent, la couleur du ciel et offre une façade vivante. La prairie du roof-top, la serre botanique aux fruits, la galerie arborée participent de cette animation visuelle et bucolique.

DOUCEUR ANGEVINE : HABITAT ET DIGITAL

En surplomb et à distance, les logements étagent leurs vues sur la Maine, appuyés sur un socle de bureaux ouverts sur les venelles.

DOUCEUR ANGEVINE : DIVERSITÉ ET FESTIVITÉS

Au programme de ce lieu effervescent, rythmant le tempo sur les berges : barathon ou marathon culinaire, disco-roller ou disco-soupe, concours de confiture ou de friture… Ici tous se côtoient : la classe de CP jardinant, l’École de gastronomie présentant ses créations, le papy faisant ses courses, la famille en cours de cuisine, les étudiants se restaurant avant les révisions, le co-worker pieds nus dans l’herbe et la coccinelle se posant sur le livre oublié sur la chaise-longue…

Bienvenue dans le Lieu Angevin d’Outre, bienvenus LAO.

L’équipe

Pascal Favre d’Anne, chef étoilé, souhaite fédérer des Angevins. Il s’associe aux architectes David Cras, qui a réalisé le Centre Culinaire Contemporain de Rennes et Pascale Minier. Anthony Corbel, Hélène Szereda, architectes et Thomas Minier, designer, représentent la génération montante. Charles Dard, architecte paysagiste et David Trigolet, ingénieur-paysagiste qualifient les espaces végétalisés. RÉALITÉS s’engage afin de garantir la robustesse de l’équipe et la concrétisation du projet.

Découvrez tous les projets candidats sur ce site

LE PROJET
EN QUELQUES MOTS

Projet porté par REALITES Promotions.
Architectes : David CRAS / Pascale MINIER.

Cité de la gastronomie / Marché couvert / Food Court (dont 4 restaurants éphémères, bar à sirop, à cocktail, bières et vins d’Anjou…) / École de gastronomie / Volumes partagés (cuisine centrale, conserverie, stockage…) / Logements évolutifs / Résidence séniors / Bureaux : Pépinière d’Entreprises et espaces tertiaires liés activités marché.

http://imagine.angers.fr