• DÉROULEMENT DE LA PROCÉDURE

  • Comment se déroule l’appel à projets ?

    L’appel à projets se décompose en deux étapes successives :

      • Phase 1 : présélection des équipes et propositions de programme (juillet 2017).
        Les équipes candidatent pour un ou plusieurs sites via le dépôt d’un dossier de candidature. Ce dossier comprend une présentation de l’équipe et ses propositions programmatiques pour le ou les sites choisis.
      • À l’issue de cette phase 1, 29 équipes ont été retenues sur 6 sites (celui de Saint-Exupéry n’a fait l’objet d’aucune candidature).
    • Phase 2 : sélection des projets (février/ mars 2018).Les candidats retenus élaboreront leur projet et soumettront leur offre finale qui devra être remise le 19 janvier 2018. À l’issue de cette phase, un classement définitif sera réalisé par un jury propre à chaque site, afin de permettre aux élus de la Ville d’Angers de désigner un lauréat par site.
  • Qui puis-je contacter pour obtenir des informations complémentaires ? Puis-je rencontrer ou solliciter les services de la collectivité et/ou ses partenaires ?

    Vous pouvez poser toutes vos questions relatives au déroulement de la procédure sur le site internet IMAGINE ANGERS (rubrique Contact).

    Un chef de projets, de la Ville d’Angers est identifié pour les questions spécifiques à chaque site. Dans un souci d’équité et de transparence, l’ensemble des réponses apportées sera mise en ligne sur le site internet Imagine Angers dans la rubrique Foire aux questions (FAQ).

  • Des visites des sites seront-elles possibles ?

    Des visites collectives seront organisées au début de la phase 2 pour chacun des quatre sites soumis à l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France (Front de Maine/ Gambetta / Quai Saint-Serge et Montaigne). Les équipes sélectionnées en seront informées.

    Par ailleurs, d’autres visites de sites à caractère individuel pourront être organisées le cas échéant, sur demande des équipes concernées.

  • La procédure est-elle rémunérée ? Les candidats seront-ils indemnisés ?

    L’appel à projets IMAGINE ANGERS a pour objectif de susciter des projets de construction innovants, dans la perspective finale de réaliser la vente des fonciers. À ce titre, il n’y a pas d’indemnisation prévue des équipes.

    Le règlement prévoit que le mandataire de l’équipe s’engage, en participant à l’appel à projet IMAGINE ANGERS, à rémunérer équitablement les concepteurs de son équipe, au regard du travail de conception fourni à chaque phase, quelle que soit l’issue de l’appel à projets.

  • SÉLECTION & RÉSULTATS

  • Quels sont les critères de sélection ?

    Phase 1 : critères de sélection des candidatures

    Les 4 critères de sélection des équipes et programmes seront les suivants :
    • Qualité, robustesse et mixité de l’équipe : il s’agit de retenir des équipes présentant les références, compétences et capacités financières pour porter des projets innovants, tout en étant ouvertes, de par leur composition, aux enjeux d’innovation de l’appel à projet. La présence d’usagers/prospects du site sera considérée comme une plus-value dans l’analyse des projets.
    • Intérêt de la proposition programmatique et pertinence dans son contexte local.
    • Intérêt des innovations proposées.
    • Acceptabilité et cohérence de la première estimation de prix envisagée à ce stade.

    Phase 2 : critères de sélection des projets

    Les projets seront examinés par un jury composé d’élus, d’experts et de personnalités ou représentants de la société civile. Les critères d’analyse des projets sont :

    • Le caractère innovant du projet au regard des attentes exprimées dans le présent appel à projets et des spécificités du territoire. La contribution des projets au renforcement de l’attractivité angevine sera particulièrement examinée.
    • Les qualités paysagères, urbaines, environnementales et architecturales du projet, tant en matière d’intégration dans son environnement immédiat qu’en termes de mode constructif envisagé. L’attention sera notamment portée à l’ambition apportée en termes d’écriture architecturale et environnementale du projet immobilier.
    • La pertinence du projet développé et sa pérennité : les choix programmatiques,
      les mesures prises en faveur d’une conciliation efficiente et durable des usages.
    • Le prix proposé et le réalisme du montage juridico-financier envisagé, ainsi que tous les éléments présentés pour garantir la réalisation à court terme du projet proposé et sa mise en œuvre telle que définie dans l’offre technique et financière présentée à l’issue de l’appel à projets et sa pérennité. L’analyse du montage juridico-financier intégrera l’appréciation des modalités
      proposées pour l’indemnisation des concepteurs par le maître d’ouvrage du projet, que l’équipe soit lauréate ou pas.
  • Comment sera composé le jury ?

    Le jury sera composé d’élus de la Ville d’Angers, d’experts, de personnalités et d’Angevins. Le jury proposera un classement des projets. Le choix du projet retenu, éclairé par ce classement, sera fait in fine par la Ville.

  • Quand et comment seront informées les équipes retenues pour la phase 2 ?

    Les équipes retenues pour la phase 2 ont été informées le 29 septembre 2017. La liste des mandataires et équipes architectes retenus est disponible sur le site IMAGINE ANGERS, sur la page « Résultats ».

  • Quand et comment seront informées les équipes lauréates ?

    Les candidats seront informés de la décision de la Ville par voie postale à l’issue d’une décision prise par la Ville d’Angers, sur proposition des différents jurys chargés d’analyser et classer les offres finales qui seront déposées le 19 janvier 2018.

    Les résultats seront également mis en ligne sur le site internet IMAGINE ANGERS et feront l’objet d’une large communication auprès du grand public et des professionnels de la construction.

  • COMPOSITION DES ÉQUIPES & CANDIDATURES

  • Qui peut candidater ?

    Les équipes admises à participer à l’appel à projets comprennent à la fois :

    • Un mandataire : investisseur, promoteur ou constructeur, en général maître d’ouvrage de la construction ;
    • Des concepteurs : architectes, bureaux d’études (développement durable, structures et fluides…), programmistes, économistes de la construction et, en fonction des projets, urbanistes, paysagistes, designers, architectes d’intérieur, artistes, coloristes, éclairagistes…, futurs maîtres d’œuvre du projet ;
    • Des usagers futurs : porteurs de projets, entreprises, start-up, collectifs, institutions, associations ou tout autre acteur de la ville au sens large du terme, appelé à avoir ou concevoir un usage durable du futur bâtiment. La présence d’usagers futurs n’est pas réglementairement obligatoire dans la constitution des équipes, mais elle constitue une plus-value qui sera prise en compte dans l’appréciation de la qualité des équipes et du projet.
    • Le règlement modifié précise par ailleurs qu’une équipe retenue pour la phase 2 pourra faire évoluer sa proposition de programme détaillé ou intégrer de nouveaux partenaires et usagers. Ceci, sous réserve que ces évolutions ne puissent pas être analysées comme une modification substantielle de l’esprit initial de la candidature.

      Ainsi, tout porteur de projet susceptible d’intégrer le programme de l’une des équipes sélectionnées en phase 2 peut déposer une annonce sur le site IMAGINE ANGERS, rubrique « Participez / Espace pros et porteurs de projets ». Cette annonce sera relayée aux équipes encore en lice afin de permettre une mise en relation rapide si ces dernières font état d’un intérêt pour le projet mis en ligne.

  • Je suis promoteur / architecte / association... comment trouver des partenariats innovants pour candidater sur un site ?

    Les équipes candidates doivent rassembler investisseurs, constructeurs, concepteurs et, autant que possible, usagers. Afin de favoriser une réflexion ouverte et décloisonnée et de permettre l’émergence de projets innovants, la Ville d’Angers encourage la constitution d’équipes associant des partenaires d’origine, de culture et de compétence variées.

    Les modalités de constitution sont libres et à l’initiative des candidats.

    Le règlement modifié précise par ailleurs qu’une équipe retenue pour la phase 2 pourra faire évoluer sa proposition de programme détaillé ou intégrer de nouveaux partenaires et usagers. Ceci, sous réserve que ces évolutions ne puissent pas être analysées comme une modification substantielle de l’esprit initial de la candidature.

    Ainsi, tout porteur de projet susceptible d’intégrer le programme de l’une des équipes sélectionnées en phase 2 peut déposer une annonce sur le site IMAGINE ANGERS, rubrique « Participez / Espace pros et porteurs de projets ». Cette annonce sera relayée aux équipes encore en lice afin de permettre une mise en relation rapide si ces dernières font état d’un intérêt pour le projet mis en ligne.

  • Les équipes doivent-elles comprendre impérativement un promoteur (investisseur…) / des concepteurs (architecte, paysagiste...) / et des usagers ?

    Il est attendu des équipes pluridisciplinaires et innovantes.

    À chaque étape de l’appel à projets, les équipes devront être en mesure d’expliciter les choix techniques et architecturaux, le modèle économique du projet et d’apporter la preuve de l’adéquation des moyens financiers engagés.

    Ainsi :

    • Le mandataire devra avoir qualité de maître d’ouvrage de la construction et justifier d’une solidité juridique et financière. Il peut s’agir d’un promoteur, investisseur ou toute autre société ayant capacité pour s’engager financièrement. La faisabilité financière du projet innovant ainsi que la solidité juridique et financière du groupement sont naturellement des critères de choix du projet lauréat ;
    • Un architecte devra impérativement être associé et, ce, dès la phase de sélection des équipes. L’association avec d’autres spécialistes (bureau d’études, paysagiste, urbaniste, économiste de la construction…) dépendra des caractéristiques du site ;

    Il est toutefois attendu qu’une mission complète de maîtrise d’œuvre allant de la conception à la réception de chantier soit confiée aux concepteurs et bureaux d’études.

    • La présence d’usagers futurs n’est pas réglementairement obligatoire dans la constitution des équipes, mais elle constitue une plus-value qui sera prise en compte dans l’appréciation de la qualité des équipes et du projet, notamment si l’usager est engagé contractuellement dans le rachat ou la location de tout ou partie du bâtiment projeté.
  • La composition de l’équipe pourra-t-elle changer entre la phase 1 et la phase 2 ?

    La composition de l’équipe doit être stabilisée dès la phase de candidature, celle-ci étant un des critères d’appréciation de la capacité du porteur de projet. Toutefois, le règlement modifié le 29 septembre 2017 prévoit qu’une équipe retenue pour la phase 2 pourra intégrer de nouveaux partenaires et usagers. Ceci, sous réserve que ces évolutions ne puissent pas être analysées comme une modification substantielle de l’esprit initial de la candidature.

  • Un porteur de projet peut-il intégrer plusieurs équipes distinctes qui candidateraient sur un même site en présentant le même projet ?

    Un porteur de projet peut candidater au sein de plusieurs équipes, à condition que son projet ne constitue qu’une part d’une programmation plus globale (comprenant d’autres éléments de programme singuliers et spécifiques à l’équipe).

  • SITES & CAHIER DES CHARGES

  • Sur quoi doit porter l’innovation ?

    L’innovation s’entend au sens large du terme et ses champs sont ouverts.

    Le site IMAGINE ANGERS précise les principales pistes d’innovation attendues par la Ville, que le règlement détaille. L’innovation peut porter sur :

    • les formes architecturales (Imaginer le patrimoine de demain),
    • les synergies possibles avec les filières d’excellence présentes sur le territoire, afin de valoriser leurs innovations (Imaginer de nouvelles synergies),
    • la qualité environnementale des constructions (mode constructif, matériaux, techniques, performance, intégration du végétal…) ;
    • les usages, en prenant en compte des usages ou besoins émergents (coworking, collocation, bâtiments connectés, tiers lieux, évolutivité du bâtiment…) ;
    • les manières de concevoir les projets.

    Cette liste n’est pas exhaustive.

  • Un programme ou des orientations sont-ils définis pour chaque site ?

    Le principe d’appel à projet Imagine Angers est de ne pas encadrer la programmation afin de laisser toute place à l’innovation et la créativité des équipes. La programmation devra cependant être en cohérence avec la localisation, le contexte urbain et les enjeux de chaque site. Il est évident que le site Front de Maine, par exemple, qui bénéficie d’une localisation exceptionnelle face au château d’Angers, au bord de la Maine et desservi par la future ligne de tramway, appelle une programmation exceptionnelle. De même le site de Saint Serge se trouve au sein d’une opération d’aménagement orientée prioritairement vers l’enseignement, la recherche et les loisirs.

    Enfin, la première partie du règlement (enjeux et ambitions) décrit quelques orientations programmatiques souhaitables (« synergie avec les filières d’excellence », « nouveaux usages et innovations favorables au vivre ensemble ») ainsi que d’autres plutôt à éviter (par exemple « Angers accueille aujourd’hui plus de 38 000 étudiants : ceux-ci bénéficient d’une offre de logements suffisante et diversifiée, à coût relativement modéré, qu’il ne parait pas nécessaire de renforcer quantitativement »)   

     

  • Le projet doit-il être obligatoirement conforme au Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi), au Plan d’occupation des sols (POS) et aux règlements relatifs aux Zones d’aménagement concerté (ZAC) (respect du cahier des charges, plan guide) ?

    Le PLUi de la Communauté urbaine a été approuvé le 13 février 2017 et les dispositions réglementaires de ce PLUi sont opposables à compter du printemps 2017. Consulter le PLUi http://www.angersloiremetropole.fr/projets-et-competences/plui-d-angers-loire-metropole/index.html

    Les projets devront se conformer aux documents d’urbanisme en vigueur. Toutefois, certaines règles du PLUi pourront faire l’objet de modifications justifiées par un motif d’intérêt général, si leur évolution est rendue nécessaire au regard des projets architecturaux retenus et dans la mesure où la cohérence globale des règles du PLUi n’est pas remise en cause.

  • Quand et comment puis-je accéder aux dossiers et obtenir des informations sur les sites ?

    En début de phase 2 et au fil des semaines suivantes (de septembre 2017 à janvier 2018), la Ville d’Angers adressera aux équipes retenues sur chaque site un code d’accès au dossier d’informations techniques détaillées via une Dropbox dédiée à IMAGINE ANGERS.

  • Je n’arrive pas à me connecter sur le site ou à télécharger les documents. Qui puis-je contacter ?

    Adressez un mail à imagine.angers@ville.angers.fr

  • L'agriculture urbaine : quelques notions

  • Qu’est-ce que l’agriculture urbaine ?

    L’agriculture urbaine produit ou élève, et distribue une diversité de produits à partir de ressources humaines et matérielles trouvées dans et autour de la ville. C’est, dans les idéaux, un système en boucle fermé, ce qui signifie que les sous-produits de consommation et de transformation sont utilisés par exemple comme intrants pour la production, comme le compostage.

    C’est un concept, localisé à l’intérieur ou sur les bords d’une ville, cité ou métropole, qui ne se limite pas aux pratiques agricoles. En effet, il englobe plusieurs thématiques : la distribution en circuit court, la traçabilité et la sécurité alimentaire, l’écologie, l’emploi, l’économie….

  • L’agriculture urbaine, un outil de planification urbaine viable ?

    L’agriculture urbaine se développe à travers le dialogue indispensable entre le monde agricole, les collectivités, et les habitants. Les expériences positives connues à l’heure actuelle sont celles qui ont su installer un dialogue participatif entre les différents acteurs. Les dynamiques locales comme Imagine Angers font partie des éléments fondateurs de l’agriculture urbaine. Elles se basent sur des flux de ressources et de produits entre l’agriculture et la ville, directement liés à l’histoire, à la culture, à la géographie et à la politique de l’agglomération.

  • Quelles sont les différentes formes de l’agriculture urbaine ?

    Les situations sont d’une grande diversité. Les projets dépendent de plusieurs variables :

    • Des acteurs : associations, habitants, agriculteurs …
    • Du type de production : légumes, fruits …
    • Du système de distribution : cueillette, marchés, système de paniers …
    • Du système économique
    • Des lieux : champs, friches, toits, anciens sites industriels …
    • Du support de production : pleine terre, substrats, hydroponie ….
    • De la fonction du végétal : alimentaire, social, environnemental, paysagère, pédagogique et récréative.

    A l’heure actuelle, il existe des expériences à la fois en pleine terre et en hors sol, comme les jardins partagés individuels et/ou collectifs, les fermes urbaines parfois à haute densité et sous climat contrôlé, les productions sur les toits (Pour plus d’informations, je vous invite à étudier la formation européenne d’agriculture urbaine issue du projet européen Urban Green Train disponible en anglais :http://www.urbangreentrain.eu/en/ )

    Des dispositifs de production énergétique, de compostage et de collecte d’eau pluviale sont régulièrement intégrés à ces projets de production en milieu urbain.

  • Où trouver les compétences ?

    Un panel de produits et de services en lien avec l’agriculture urbaine est disponible sur l’annuaire à compétences du pôle de compétitivité Végépolys : http://www.vegepolys.eu/les-projets-innovants/les-axes-d-innovation/vegetal-urbain/catalogue-des-competences-en-agriculture-urbaine/.

  • Qui puis-je contacter ?

    N’hésitez pas à contacter la chargée de mission Aurore Gautier de Végépolys si vous avez des questions sur une compétence particulière.

    Mail : aurore.gautier@vegepolys.eu